Navigation

L'ancien conseiller aux Etats This Jenny veut choisir sa mort

Ce contenu a été publié le 20 avril 2014 - 13:56
(Keystone-ATS)

L'UDC glaronais This Jenny, qui s'est retiré du Conseil des Etats en février dernier, parle publiquement de sa lutte contre le cancer de l'estomac. Dans une interview au "SonntagsBlick", il dit vouloir choisir lui-même le moment de sa mort.

La probabilité qu'il survive cinq ans n'est que de 5%, explique This Jenny. Ses chances de guérison sont du même ordre. "Si on ne m'opère pas, il me restera environ une année à vivre". Son entourage a plus de mal que lui à faire face à la situation.

M. Jenny a pris contact avec l'organisation d'aide au suicide Exit et entend choisir l'heure de sa mort au moment où il n'aura plus que quelques semaines à vivre. Il entend renoncer aux quatre dernières semaines de sa vie: "Je partirai quand tous sauront que je vais mourir et qu'ils ne feront plus que me pleurer".

Le Glaronais de 61 ans s'était retiré du Conseil des Etats avec effet immédiat le 13 février. Il préfère skier qu'être assis à des séances à Berne. Il a encore prouvé samedi qu'il était dans son élément: il s'est imposé pour la 15e fois dans la course de ski des parlementaires suisses et britanniques à Davos (GR).

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.