Navigation

La championne d'Europe du 200 m Mariya Ryemyen suspendue deux ans

Ce contenu a été publié le 29 avril 2014 - 14:02
(Keystone-ATS)

Genève - La sprinteuse ukrainienne Mariya Ryemyen, championne d'Europe 2012 du 200 m, a écopé de deux ans de suspension suite à un contrôle positif hors compétition le 10 janvier dernier.
L'athlète de 26 ans est interdite de compétition jusqu'au 2 mars 2016, a indiqué l'IAAF, qui ne précise pas en revanche le produit à l'origine de son contrôle positif.
Ryemyen avait terminé 2e sur 60 m aux championnats d'Europe 2013 en salle à Göteborg derrière la Bulgare Tezdzhan Naimova, qui a été disqualifiée en septembre pour dopage et suspendue à vie. Elle compte à son palmarès une médaille de bronze olympique en 2012, une médaille de bronze mondiale en 2011 et une médaille européenne 2010 du relais 4 x 100 m.
Cette suspension n'est pas une mauvaise nouvelle pour le relais féminin helvétique 4 x 100 m, dont les Ukrainiennes seront parmi les principales rivales aux Championnats d'Europe de Zurich en août prochain.
La Marocaine Mariem Alaoui Selsouli, vice-championne du monde en salle du 1500 m en 2012, a par ailleurs reçu huit ans de suspension, jusqu'au 24 juillet 2020, toujours selon l'IAAF. Elle avait été contrôlée positive au meeting de Paris-Saint-Denis en juillet 2012 et privée ainsi des JO de Londres, ce qui constituait sa deuxième infraction aux règles antidopage après avoir été suspendue deux ans entre 2009 et 2011 suite à un premier contrôle positif.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.