Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - La Corée du Sud a annoncé mercredi de nouveaux exercices militaires en mer Jaune, alors que s'achèvent des manoeuvres conjointes avec les Etats-Unis dans un climat toujours très tendu sur la péninsule coréenne. Ils ont pour but de "renforcer les préparations défensives à toute nouvelle éventuelle provocation de Pyongyang".
Séoul a déclaré que des manoeuvres d'artillerie auraient lieu à partir de lundi, "y compris dans des eaux proches de la frontière en mer Jaune", rapporte l'agence Yonhap.
Ces exercices au large de la côte ouest de la péninsule n'auront pas lieu près de l'île de Yeonpyeong, bombardée mardi dernier par la Corée du Nord, mais plus à l'ouest.
Le président Lee Myung-bak, critiqué en Corée pour s'être montré trop faible lors de l'attaque de l'île de Yeonpyeong, qui a causé la mort de deux militaires et deux civils, a mis en garde Pyongyang à deux reprises ces derniers jours.
Le ministre sortant de la Défense, Kim Tae-young, a évoqué mardi devant des députés une "forte possibilité" que le Nord procède à nouveau à une "provocation" à la fin des manoeuvres coréo-américaines.
Le porte-avions américain à propulsion nucléaire George Washington, qui participait depuis dimanche aux exercices navals en mer Jaune, quittait mercredi les eaux territoriales sud-coréennes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS