Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Qui veut se pencher sur l'histoire de la Suisse au temps de la 2e Guerre mondiale dispose désormais de toute une série de documents d'époque. Le groupe de recherches des "Documents diplomatiques suisses" (dodis) a mis en ligne un dossier retraçant les relations internationales de la Suisse entre 1933 et 1945.

Cette série de documents a été introduite dans la banque de données dodis en prévision de la Journée internationale à la mémoire des victimes de l'Holocauste du 27 janvier, a indiqué l'Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH). Cette journée commémore la libération par l'Armée rouge des survivants du camp d'Auschwitz le 27 janvier 1945.

Les documents désormais disponibles font notamment référence à l'introduction du "J" sur les passeports des juifs allemands en 1938, à la politique d'asile de la Suisse, aux informations en provenance du camp d'extermination d'Auschwitz et aux réactions en Suisse en 1944 ou aux mesures d'aide aux personnes internées dans les camps, en particulier à l'accueil des enfants à Buchenwald.

Les possibilités de recherches dans la banque de données sont multiples: par thèmes, par lieux, en fonction des organisations ou des noms. En entrant Eduard von Steiger, on retrouve ainsi facilement le discours du chef du Département fédéral de justice et police au sujet de la politique suisse en matière de réfugiés.

ATS