Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Le chef de la guérilla islamiste dans le Caucase russe, l'"émir" Dokou Oumarov, a déclaré, dans une vidéo diffusée mercredi, être revenu sur sa décision d'abandonner ce rôle. Il en avait fait l'annonce lundi dans une autre vidéo.
"En raison de la situation dans le Caucase, je considère qu'il m'est impossible de quitter mes fonctions", a déclaré Dokou Oumarov, alias Abou Ousman, dans une vidéo mise en ligne sur des sites proches des rebelles et sur YouTube.
Le chef de la rébellion dans le Caucase russe, qui a notamment revendiqué les attentats du métro de Moscou (40 morts en mars), avait annoncé lundi dans une autre vidéo qu'il était "fatigué" et qu'il confiait ses fonctions à un nouvel "émir", Aslambek Vadalov.
"La déclaration précédente est annulée, il s'agissait d'un faux", a-t-il par ailleurs affirmé assis en treillis dans une forêt, la main droite appuyée sur le canon d'une arme automatique.
"Je déclare que ma santé est bonne pour servir Allah. Et je vais servir la parole d'Allah, consacrer à tuer les ennemis d'Allah tout le temps qu'il me donnera à vivre sur cette terre", a conclu Dokou Oumarov.
Emir auto-proclamé du Caucase, Dokou Oumarov est un Tchétchène vétéran des deux guerres de Tchétchénie. Il est depuis 2006 à la tête de la guérilla qui continue de combattre les forces russes dans plusieurs républiques caucasiennes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS