Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Haye - La plus grand radiotélescope du monde, le LOFAR, a été inauguré samedi près d'Assen, dans le nord-est des Pays-Bas. Il permet de capter des signaux dont la fréquence est plus basse que celle de la lumière visible.
Contrairement aux radiotélescopes traditionnels, le LOFAR (LOw Frequency ARray : réseau à basses fréquences) n'a pas de parabole. Il est constitué de 25'000 antennes mesurant de 50 centimètres à deux mètres de haut réparties aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suède, en France et en Grande-Bretagne.
"Il est très sensible et permet de capter des signaux faibles venant de corps célestes très lointains", a indiqué à l'AFP Femke Boekhorst, une porte-parole de l'Institut néerlandais de radioastronomie. "Les observations qu'il sera possible de faire grâce à lui vont permettre d'en apprendre plus sur le début de l'univers, jusqu'au moment juste avant le Big Bang".
"Lorsqu'on combine toutes les antennes, on a un télescope géant dont le diamètre va jusque mille kilomètres", a précisé Mme Boekhorst.
"Les radiotélescopes qui ont une parabole doivent être orientés vers un point bien précis dans l'espace, tandis que celui-ci permet de capter une partie de l'espace beaucoup plus large", a souligné Femke Boekhorst.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS