Navigation

Le président d'Abkhazie dénonce une tentative de coup d'Etat

Ce contenu a été publié le 28 mai 2014 - 09:01
(Keystone-ATS)

Le président de l'Abkhazie a dénoncé mercredi une tentative de coup d'Etat dans la petite république séparatiste de Géorgie. Des manifestants d'opposition ont pris le contrôle du siège de la présidence, selon les agences russes.

"C'est une tentative de coup d'Etat armé", a affirmé mercredi Alexandre Ankvab, le président de cette république autoproclamée indépendante de la Géorgie, soutenue et reconnue par la Russie, selon l'agence Interfax.

"Je ne suis pas parti, je suis en Abkhazie", a-t-il également déclaré dans une allocution à la télévision locale, selon Ria Novosti. "Les forces de l'ordre sont fidèles à l'Etat, et prennent toutes les mesures pour que la situation se stabilise", a-t-il encore déclaré.

Dans la nuit, après une manifestation de milliers de personnes à Soukhoumi, la capitale située au bord de la mer Noire, l'opposition s'est emparée du siège du pouvoir. Selon Interfax, le président a été contraint de s'enfuir.

L'un des leaders de l'opposition, Raoul Khadjimba, a déclaré devant la foule qu'un comité de coordination "prenait la direction de la république".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.