Navigation

Les avalanches ont fait moins de victimes l'hiver dernier

Ce contenu a été publié le 23 avril 2014 - 13:10
(Keystone-ATS)

Les avalanches ont fait moins de victimes durant l'hiver écoulé que dans le passé. La mort blanche a emporté 17 personnes, soit trois de moins qu'en moyenne, et 17 ont été blessées. Un bilan lié principalement à un hiver pauvre en neige, affirme l'institut SLF.

Dans son rapport annuel, l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) de Davos a recensé 104 avalanches, qui ont emporté 152 personnes. Le danger d'avalanche est resté limité la plupart du temps.

Les passages en mode "danger marqué" voire "fort" sont survenus essentiellement entre la fin décembre et la fin février. Le sud du Valais et le nord des Grisons ont néanmoins connu un fort danger d'avalanche durant une période particulièrement longue.

L'hiver 2013/2014 a été très contrasté: si les habitants du Plateau se sont demandés où il était passé, ceux du Tessin, de la Haute-Engadine (GR) et des vallées sud des Grisons ont profité en janvier et février d'une couche de neige plus épaisse que jamais.

Les températures moyennes sont restées 1,5 degré en dessus des normes saisonnières. Résultat: plusieurs régions du Plateau n'ont jamais été recouvertes par plus de 5 cm de neige. Il faut remonter à l'hiver 1989/1990 pour trouver encore moins de neige sur le Plateau.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.