Navigation

Nigeria: une nouvelle attaque de Boko Haram fait au moins 24 morts

Ce contenu a été publié le 27 mai 2014 - 18:55
(Keystone-ATS)

Une attaque des islamistes armés de Boko Haram a ciblé les forces de l'ordre, des bâtiments gouvernementaux et une école lundi soir dans la ville de Buni Yadi, dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué des témoins. Au moins 24 membres des forces nigérianes de sécurité ont été tués.

Les combattants islamistes ont pris d'assaut la même ville, où ils avaient déjà massacré des dizaines d'étudiants au début de l'année. Les membres du groupe armé ont commencé à faire feu sur les soldats à un checkpoint.

Ils ont ensuite détruit le bureau de la police locale et incendié la maison d'un chef du gouvernement local, ainsi que plusieurs bâtiments du gouvernement, selon les témoins.

Tirs sur une école primaire

Les milices ont également tiré sur une école primaire. Mais il n'y avait aucun écolier à ce moment-là, a indiqué un des témoins, Kura Babagana. "Quand ils ont commencé leur attaque, les gens ont fui (...) Il y a eu des victimes parmi le personnel chargé de la sécurité, mais je ne sais pas combien", a-t-il ajouté.

Il a également indiqué que des véhicules avaient été incendiés. L'information a été confirmé par d'autres témoins dont un commerçant, Buni Ibrahim, qui se trouvait dans la ville au moment de l'attaque.

Etat durement touché

Buni Yadi se trouve dans l'Etat de Yobe, l'un des plus durement touché par le groupe islamiste qui mène depuis cinq ans une insurrection meurtrière. Yobe, ainsi que les Etats de Borno et d'Adamawa, eux aussi situés dans le nord-est du Nigeria, ont été mis pendant plus d'un an sous état d'urgence.

Les détails de cette attaque sont lents à parvenir en raison du mauvais état des lignes de communication, endommagées par toute une série d'assauts.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.