Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Novartis Pharmaceuticals Corporation (NPC), filiale américaine du géant pharmaceutique bâlois, doit payer pour 422,5 millions de dollars aux Etats-Unis pour infractions aux directives de commercialisation de médicaments, notamment le traitement Trileptal contre l'épilepsie.
La somme a été fixée en accord avec le bureau du procureur pour le district oriental de Pennsylvanie, a précisé Novartis ce soir dans un communiqué. Selon le groupe pharmaceutique, elle est en accord avec les provisions qui avaient été faites en vue d'un arrangement.
Les 422,5 millions de dollars (412 millions de francs) comprennent une amende de 185 millions de dollars concernant le Trileptal et 227,5 millions de dollars pour des revendications de droit civil touchant ce traitement et cinq autres produits.
Des effets secondaires aux conséquences potentiellement fatales avaient été observés chez des patients soignés avec le Trileptal. En 2005, Novartis avait par conséquent lancé un avertissement pour ce médicament, en particulier s'il était utilisé en combinaison avec d'autres produits.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS