Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Novartis peut prendre le contrôle intégral du fabricant de produits ophtalmologiques Alcon, dont il détient déjà 76,8%. La transaction, qui met un terme au conflit avec les actionnaires minoritaires, porte sur 12,9 milliards de dollars (12,4 milliards de francs).
Le groupe pharmaceutique bâlois entend par ailleurs fusionner avec Alcon, une opération qui devrait être bouclée dans le courant du premier semestre 2011. L'opération engendrera des frais uniques de l'ordre de 570 millions de dollars comptabilisés sur l'exercice 2010, a indiqué mercredi Novartis.
L'accord avec les actionnaires minoritaires, source d'un conflit qui aura duré des mois, comprend le paiement de 168 dollars par action Alcon, contre 141 dollars auparavant. Novartis a acquis sa part actuelle auprès du groupe alimentaire vaudois Nestlé en trois étapes pour un montant total de 39 milliards de dollars.
Avec au final près de 52 milliards de dollars, il s'agit de la plus grosse transaction de ce type impliquant une société helvétique. Le précédent record était détenu par Roche, le voisin de Novartis, qui avait pris le contrôle complet de sa filiale américaine Genentech en 2009 pour quelque 47 milliards de dollars.
Le montage financier retenue, combinant actions et numéraires, vise au maintien de la notation de crédit de Novartis, précise le communiqué. A la Bourse suisse, l'action de la pharma bâloise a ouvert en hausse de 1,7%, alors que l'indice des valeurs vedettes SMI s'appréciait légèrement.
Fondée en 1945 au Texas, Alcon a réalisé un chiffre d'affaires de 6,5 milliards de dollars l'an dernier, pour un bénéfice net de 2 milliards. Le groupe emploie plus de 15'500 personnes dans 75 pays, avec un siège mondial établi à Hünenberg (ZG) et des sites en Suisse à Genève, Granges-Paccot (FR), Schaffhouse et Zurich.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS