Navigation

Randonneurs jurassiens portés disparus: les recherches interrompues

Ce contenu a été publié le 21 avril 2014 - 17:43
(Keystone-ATS)

Deux Jurassiens âgés de 54 et 55 ans sont portés disparus depuis vendredi après-midi dans le secteur du Pigne d'Arolla, dans les Alpes valaisannes. Ces deux frères se sont vraisemblablement égarés dans le brouillard dans un secteur particulièrement vaste, un véritable carrefour alpin rempli de crevasses.

L'alerte a été donnée à partir de la cabane des Vignettes, où ils étaient attendus vendredi. Les deux hommes, des frères qui préparaient la Patrouille des Glaciers, selon la radio jurassienne RFJ, avaient quitté Arolla vendredi matin.

Nombreuses crevasses

Selon les premiers éléments, ils seraient parvenus à proximité du sommet du Pigne. Les recherches ont commencé vendredi après-midi et ont été interrompues dimanche à 16h00, a indiqué la police cantonale valaisanne. Au sol et dans des conditions très difficiles, une dizaine de guides ont inspecté les lieux et les nombreuses crevasses le long du chemin que les deux hommes étaient censés suivre.

En raison de la mauvaise visibilité, les hélicoptères n'ont pu décoller que dimanche. Dès les premières heures, deux engins d'Air-Glaciers et les spécialistes de la Maison du Sauvetage ont survolé la zone. En vain eux aussi.

Tout a été entrepris

"Tout ce qui a pu être entrepris a été entrepris", a confié Jean-Marie Bornet, le chef de l'information et de la prévention à la police cantonale. Il ne sert à rien de poursuivre les recherches, car les sauveteurs ne savent pas vers où s'orienter. La décision a donc été prise hier en fin d'après-midi dimanche d'interrompre les opérations jusqu'à ce que des éléments nouveaux se présentent.

Des avis de disparition ont été envoyés à toutes les cabanes notamment. La police est aussi en contact avec les pilotes qui survolent la zone, afin qu'ils l'observent et signalent tout élément nouveau, a précisé à l'ats Jean-Marie Bornet confirmant l'information de divers sites de médias en ligne.

Davantage de chance à Glaris

Deux randonneurs ont eu plus de chance dans les Alpes glaronaises. Ils ont été retrouvés sains et saufs samedi matin après avoir passé la nuit dans un bivouac improvisé dans la neige. Domiciliés dans le canton, l'homme de 54 ans et la femme de six ans sa cadette avaient été surpris vendredi vers 19h00 par le mauvais temps.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.