Navigation

Rome: le corps de l'élève lausannois autopsié

Ce contenu a été publié le 10 avril 2014 - 21:29
(Keystone-ATS)

Interrogés par la police italienne, cinq camarades de l'adolescent lausannois tué à Rome resteront probablement dans la capitale pour les jours qui viennent, a annoncé jeudi soir l'agence Ansa. Le corps du jeune homme de seize ans, élève du collège de l'Elysée, a été autopsié.

Les témoignages de certains de ses camarades de classe, qui auraient réfuté toute responsabilité dans la tragédie, ne convainquent pas totalement les enquêteurs, d'où la décision de les retenir encore quelques jours, a rapporté l'agence de presse italienne qui s'appuie sur des informations fournies par des enquêteurs de la police.

Les autres élèves et leurs professeurs sont restés toute la journée à l'intérieur de la Domus Nascimbeni, l'hôtel dans lequel ils sont logés à deux pas du Vatican. Ils devraient revenir vendredi en Suisse, selon l'agence Ansa.

Les empreintes digitales de certains élèves ont été relevées, pour être comparées avec celles trouvées sur le couteau qui a provoqué la mort de l'adolescent.

Plusieurs blessures

Son autopsie a été effectuée par l'institut de médecine légale de la policlinique universitaire Agostino Gemelli de Rome.

Selon un calcul approximatif basé sur l'âge et la constitution du jeune homme, sa blessure au thorax pourrait être profonde de cinq centimètres.

Mais l'adolescent aurait aussi d'autres blessures, au visage et à la tête, dues peut-être à une chute. A ce stade, toutes les hypothèses restent ouvertes: un jeu qui a mal tourné, une chute fatale ou une dispute.

Les résultats des examens ont été envoyés au procureur de la République pour les mineurs à Rome. Le corps de l'adolescent sera rendu sous peu à ses proches.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.