Navigation

Russie-Suède et Finlande-République tchèque en demi-finales

Ce contenu a été publié le 22 mai 2014 - 22:35
(Keystone-ATS)

Genève - Les demi-finales du Mondial de Minsk opposeront d'une part la Russie à la Suède, et d'autre part la Finlande à la République tchèque. Les Russes ont mis fin au conte de fées de la France jeudi (3-0).
La Finlande a créé une petite surprise en dominant le Canada (3-2). Mais les champions olympiques ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes: ne menaient-ils pas 2-1 à la fin de la période médiane? Seulement voilà, deux erreurs ont brisé les espoirs des joueurs à la feuille d'érable. A la 41e, c'est un tir de Hietanen qui a offert le 2-2 à la Finlande. Puis à la 57e, Myers a précipité la défaite des siens en effectuant une désastreuse sortie de zone. Lehtera s'est arraché pour transmettre le puck à Pakarinen qui l'a glissé entre les jambes de Scrivens.
La République tchèque a été la première équipe à se qualifier. Les hommes de Vladimir Ruzicka ont tremblé jusque dans les derniers instants avant de vaincre les Etats-Unis (4-3). Menés 1-0 après sept minutes de jeu, Jaromir Jagr et ses coéquipiers ont en effet mené 4-1 à la 37e minute. Trop mous pour réagir, les Américains ont attendu les ultimes battements de la partie pour revenir au score. En treize secondes (59e et 60e), Tyler Johnson a inscrit deux buts et redonné espoir à tout un pays. Les USA ont ensuite poussé tant et plus, mais le portier Alexander Salak n'a plus rien laissé passer.
Grande favorite du tournoi, la Russie n'a absolument pas eu peur face à une équipe de France trop limitée pour espérer gêner Malkin et consorts (3-0). Malgré un excellent Cristobal Huet, les Bleus ont encaissé le premier but après cinq minutes de la canne d'Anisimov. Evgeni Malkin a pris une part prépondérante au succès des hommes d'Olegs Znaroks en réussissant le deuxième but à la 21e et en assistant Kutuzov sur le 3-0 tombé à la 48e.
La Russie se mesurera samedi à la Suède, qui n'a pas eu la vie facile face à la Biélorussie dans le dernier match de la soirée (3-2). Tenant du titre, le Tre Kronor a connu quelques problèmes au cours d'un deuxième tiers remporté par des locaux poussés par leur fervent public. Les Biélorusses ont manqué une superbe opportunité à la 53e sur un penalty raté par Kalyuzhny, alors que le score était de 2-2. Coupable de la faute qui a entraîné le penalty, Ekholm s'est rattrapé moins d'une minute plus tard en inscrivant le but de la victoire après avoir contourné la cage.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.