Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Laisser ses rideaux fermés, payer en liquide ou être peu bavard constituent un comportement "suspect" qui doit être dénoncé dans le cadre de la lutte antiterroriste, estimait une campagne publicitaire de la police britannique. Elle a été interdite mercredi.
"Cela pourrait ne rien vouloir dire, mais, mis bout à bout, cela pourrait attirer vos soupçons. Nous devons tous aider à combattre le terrorisme. Si vous voyez quelque chose de suspect, appelez le numéro vert confidentiel antiterroriste", disait le message radiophonique.
La campagne de l'Association des officiers de police a provoqué 18 plaintes, certaines estimant que ce comportement n'avait rien d'anormal, d'autres que cela pourrait encourager les gens à harceler leurs voisins.
L'Advertising Standards Authority (gendarme de la publicité) a donc ordonné le retrait du message, reconnaissant que certains, au comportement jugé "suspect", pourraient s'estimer "offusqués".
Un porte-parole de la police a assuré que le but de la campagne avait été "d'alerter la population sur tout un éventail de comportements qui pourraient ne rien signifier mais qui, pris dans leur ensemble, pourraient être interprétés comme suspects et indiquer une activité terroriste".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS