Navigation

Une défaite rageante pour Roger Federer

Ce contenu a été publié le 27 mars 2014 - 06:27
(Keystone-ATS)

Genève - Sensation à Miami ! Si impérial depuis le début du tournoi, Roger Federer a été sorti en quart de finale, battu 3-6 7-5 6-4 par Kei Nishikori.
Cette défaite est regrettable. Elle le prive d'une demi-finale royale vendredi contre Novak Djokovic. Elle était surtout évitable dans la mesure où le Bâlois a eu à deux reprises un break d'avance au deuxième set en menant 2-1 puis 4-3 service à suivre. C'est la première fois cette année en cinq tournois que Federer s'incline avant le stade des demi-finales.
21e joueur mondial, Kei Nishikori est en passe de réussir le tournoi de sa vie en Floride. Mardi, le Japonais avait, faut-il le rappeler, battu David Ferrer 11/9 au jeu décisif du troisième set après avoir écarté quatre balles de match. Contre Federer, qui n'avait perdu que 18 points sur son service lors de ses trois premiers matches, le protégé de Michal Chang a toujours voulu croire en son étoile.
Roger Federer a reconnu avoir bataillé tout le match avec son service. "Le fait de jouer pour la première fois en night session a sans doute joué, lâche-t-il. Mais je m'en veux un peu".
Au troisième set, Roger Federer a concédé le break décisif au dernier jeu. Après avoir écarté deux balles de match grâce à deux bons services, il cédait sur la troisième avec ce retour en revers gagnant de Nishikori. Le Japonais s'impose pour la deuxième fois en trois matches face à l'homme aux dix-sept titres du Grand Chelem. Il avait perdu le premier duel lors de la finale des Swiss Indoors 2011 avant de s'imposer l'an dernier sur la terre battue madrilène.
Cette défaite comporte toutefois un aspect positif. Comme Stanislas Wawrinka éliminé mardi, Roger Federer n'arrivera pas au dernier moment à Genève où la Suisse affrontera la semaine prochaine le Kazakhstan en quart de finale de la Coupe Davis. On le sait, cette rencontre suscite le même engouement extraordinaire que la demi-finale contre le Brésil en... 1992.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?