Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouvel écrin pour le Musée d'art d'Aarau

L'architecte Jacques Herzog devant la nouvelle aile du Musée d'art d'Aarau.

(Keystone)

La nouvelle aile du Musée d’art d’Aarau est inaugurée samedi. L’extension a été conçue par le bureau Herzog & Meuron, star de l’architecture helvétique.

Le musée présentera de façon permanente l’une des plus importantes collections d’art suisse du pays.

Beat Wismer est heureux. «Cette extension nous permet désormais d’exposer notre collection. Or c’est une magnifique collection qui mérite d’être montrée», se réjouit le directeur du Musée d’art d’Aarau.

Un musée devrait pouvoir présenter ses œuvres sous le meilleur jour possible. A Aarau, c’est chose faite. «Je suis très heureux, car nous avons une très bonne luminosité», déclare Beat Wismer, très admiratif devant le travail réalisé par Herzog & Meuron.

Le directeur a été particulièrement impressionné par le respect que les deux architectes ont montré par rapport à l’ancien musée. «Ils n’ont pas seulement reconnu les qualités du bâtiment de 1959, ils les ont également perpétuées dans la nouvelle aile.»

Pas seulement une histoire d’art

Avec cette nouvelle construction, le musée a plus que doublé sa surface d’exposition. La surface totale est de 3000 mètres carrés. Les deux tiers abritent la collection permanente, tandis que le rez-de-chaussée est destiné à accueillir des expositions temporaires.

Mais la joie exprimée à Aarau va au-delà du sens artistique. Avec ce joyau créé par Herzog & Meuron, le musée espère améliorer sa position dans un marché ou la concurrence se fait toujours plus vive. En effet, avec ses 900 institutions, le marché suisse des musées est saturé.

Par ailleurs, le canton d’Argovie est souvent considéré comme un canton où l’on passe, mais où l’on ne s’arrête pas. Les autorités cantonales espèrent donc que le nouveau musée changera quelque peu la donne.

De Kaspar Wolf à Hannah Villiger

Les visiteurs sont accueillis dans un espace qui comprend une librairie et un café. Ils sont ensuite dirigés vers les lieux d’exposition. Baignés de lumière grâce à de vastes surfaces vitrées, ceux-ci constituent «une zone d’attraction semblable à une place publique ouverte», lit-on dans la brochure descriptive des deux architectes bâlois.

Rénovées par Herzog et Meuron, les salles de l’ancien bâtiment abritent les visions alpines du peintre Caspar Wolf (fin du 18e siècle). On peut aussi y admirer les principales œuvres d’Anker, Böcklin, Hodler et Amiet, autres peintres suisses très connus.

Dans la nouvelle aile construite par les deux architectes en collaboration avec l’artiste Rémy Zaugg, on retrouve logiquement des œuvres plus contemporaines.

Comme dans la zone des «anciens maîtres», on y retrouve la crème de l’art suisse avec Jean Tinguely, Bernhard Luginbühl, Dieter Roth et Alberto Giacometti.

Le visiteur peut aussi y voir des sculptures de Roman Signer ou des photographies de Hannah Villiger.

Un bâtiment qui s’intègre dans un ensemble

«Notre projet s’inscrit clairement dans un ensemble, explique Jacques Herzog. Un ensemble constitué de l’ancien bâtiment du musée, de la ville elle-même et de la mairie qui se trouve sur l’Argauerplatz.»

Les architectes ont par exemple créé une terrasse sur le toit de la nouvelle construction. Construite en pierre de tuf, cette terrasse s’intègre parfaitement aux bâtiments plus anciens. «On peut dire que nous avons apporté quelque chose à la ville», se réjouit Jacques Herzog.

«En tant qu’architecte, il faut sentir un lieu, poursuit-il. Cela signifie qu’il faut s’engager très fortement. C’est très important pour notre compréhension de l’architecture.» Ce raisonnement fait que le bureau Herzog & Meuron n’arrive pas à s’impliquer pour n’importe quel projet.

«L’ambiance des lieux m’intéresse presque davantage que l’architecture, conclut Jacques Herzog. Quand je viens à Aarau, je me réjouis de voir les œuvres d’Hannah Villiger. Quand je vais dans de grands stades que nous avons construits, comme à Bâle, j’y vais aussi en raison du contenu, c’est-à-dire le football.»

swissinfo, Renat Künzi
(traduction: Olivier Pauchard)

Faits

Herzog & de Meuron ont reçu cette semaine le Prix Stirling pour la meilleure réalisation architecturale en Grande-Bretagne.
Le prix de 45'000 francs a été attribué pour la construction de Laban Centre in London (académie de danse).
En 2001, ils ont reçu le Prix Prizker, une sorte de Prix Nobel de l’architecture.

Fin de l'infobox

En bref

Le canton d’Argovie s’est «offert» une nouvelle aile dans son musée d’art dans le cadre du bicentenaire de son entrée dans la Confédération.

Le projet a coûté 17 millions de francs, une somme relativement modeste.

La surface d’exposition est passée de 1700 à 2900 mètres carrés.

Le musée d’art d’Aarau peut maintenant présenter la principale exposition d’art suisse du pays.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.