Toute l'actu en bref

L'agent du renseignement allemand a été arrêté et placé en détention (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/ANDREAS GEBERT

(sda-ats)

Un agent du renseignement intérieur allemand, "islamiste présumé" qui a proposé des "informations internes" sur Internet a été arrêté, a annoncé son employeur. Selon des médias allemands, il projetait un attentat contre le siège de la centrale à Cologne.

"L'office de protection de la constitution (renseignement intérieur allemand, ndlr) est parvenu à démasquer un islamiste présumé parmi ses collaborateurs", a indiqué dans un communiqué la centrale, confirmant des informations du quotidien Die Welt et de l'hebdomadaire Der Spiegel. Ni l'office ni les deux publications n'ont fait état d'un lien avec l'Etat islamique (EI).

Selon les deux journaux, il s'agit d'un Allemand de 51 ans, converti depuis 2014 à l'islam. Employé de banque et père de famille, il collaborait depuis avril avec l'office de protection de la constitution.

Il était notamment chargé de surveiller la scène islamiste allemande. Selon l'office, celle-ci compte 9200 radicaux, avec un noyau dur de 1200 personnes susceptibles de commettre des attentats.

Converti à l'islam

Alors que rien de particulier n'avait été décelé ni lors de sa candidature ni durant sa formation, il a fini par attirer l'attention il y a environ un mois, selon Der Spiegel.

Il est soupçonné d'avoir par la suite proposé sur Internet des "informations sensibles sur l'office" qu'il aurait infiltré afin de rassembler des informations en vue de préparer un "attentat à l'explosif" contre le siège à Cologne, selon les deux médias.

Le quinquagénaire a partiellement reconnu les faits, affirment les deux médias. Il a été placé en détention. Durant son interrogatoire, il aurait ainsi évoqué un projet d'attentat dirigé "contre les infidèles" et "au nom d'Allah", écrit Die Welt.

Selon Der Spiegel, il s'était converti à l'islam en 2014, démarche dont sa famille ignorait tout. Il aurait ainsi prêté allégeance au prédicateur salafiste berlinois Mohamed Mahmoud, qui a rejoint depuis les rangs de l'EI en Syrie, poursuit le magazine.

L'Allemagne a été jusqu'ici épargnée par des attaques djihadistes d'ampleur, du type de celles qui ont ensanglanté Paris ou Bruxelles. En revanche, plusieurs attentats islamistes ont été récemment commis par des personnes isolées.

sda-ats

 Toute l'actu en bref