Toute l'actu en bref

L'oeuvre "Leuchtturm für Lampedusa" de l'artiste allemand Thomas Kilpper à Heiden dans le cadre de la première halte de l'exposition "Parcours Humain".

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

L'exposition "Parcours Humain" lance le débat sur des questions essentielles de l'humanité. Elle ouvrira ses portes le 28 mai à Berne et passera successivement à Zurich, Bâle, Lugano et aux Grisons. Elle terminera son périple à Genève, en octobre 2018.

Organisée par l'association du même nom, l'exposition mobilise à chaque halte des artistes renommés. Des oeuvres contemporaines, qui ont un lien explicite avec le thème de l'humanité et de l'engagement humanitaire y seront présentées, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Ils précisent que dans le contexte de détresse humanitaire actuel, le but est de mobiliser des personnes d'origine différentes, y compris les nouveaux arrivants et les migrants, pour un dialogue sur l'humanité. "Parcours Humain" s'adresse à un large public.

SolidarMed, Médecins Sans Frontières (MSF), EPER, le CICR, la Croix-Rouge suisse (CRS) et d'autres organisations comme la fondation Albert Schweizer soutiennent le projet. Au fil des expositions, elles marqueront leur présence par des actions et des présentations.

sda-ats

 Toute l'actu en bref