Toute l'actu en bref

Agée de 52 ans, la présidente du tribunal de district de Brugg Franziska Roth (UDC) entre au gouvernement argovien sans avoir exercé de mandat politique exécutif dans une commune.

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

L'UDC triomphe en Argovie. Elle obtient pour la première fois un second siège au gouvernement cantonal composé de cinq ministres. Lors du second tour de l'élection à l'exécutif, sa candidate Franziska Roth a devancé dimanche Yvonne Feri (PS) et Maya Bally (PBD).

Présidente du tribunal de district de Brugg, Franziska Roth (UDC), âgée de 52 ans, a obtenu 61'160 voix. Soutenue par le PLR au second tour, elle avait pourtant été qualifiée d'"inéligible" par les libéraux-radicaux avant le premier tour. Le PDC, qui était du même avis, n'a pas donné de recommandation de vote en vue du deuxième scrutin.

La double présence de l'UDC correspond à son poids politique dans le canton. Il y a un mois, le parti de droite conservatrice a obtenu 32% de l'électorat lors des élections au Grand Conseil.

Candidate du centre fatale au PS

Conseillère nationale et membre de l'exécutif de Wettingen, la socialiste Yvonne Feri n'a pas réussi à sauver le second siège de la gauche au gouvernement, détenu jusque-là par les Verts. Elle a obtenu 51'344 suffrages.

La députée au Grand Conseil Maya Bally (PBD) obtient 39'788 voix. La bourgeoise-démocrate a maintenu sa candidature au second tour alors que ses chances étaient quasi inexistantes. Elle a attiré des voix du centre, qui, sans sa présence, se seraient probablement reportées en majorité sur la candidate socialiste. Le taux de participation au scrutin a atteint 39,82%.

Les ministres sortants Urs Hofmann (PS), Alex Hürzeler (UDC) et Stephan Attiger (PLR) avaient été réélus au premier tour. Le démocrate-chrétien Markus Dieth avait lui aussi été élu, succédant ainsi à son collègue de parti Roland Brogli qui ne se représentait pas.

Coup de barre à droite

La droite renforce ainsi sa majorité au Conseil d'Etat argovien. L'exécutif (cinq sièges) est désormais composé de deux UDC, d'un libéral-radical, d'un démocrate-chrétien et d'un socialiste. Les Verts avaient perdu leur siège au premier tour. Leur candidat Robert Obrist avait été largement battu. Il n'a pas réussi à succéder à Susanne Hochuli qui ne se représentait pas après huit ans de mandat.

Franziska Roth (UDC) pourrait succéder à cette dernière à la tête du département de la santé et des affaires sociales. Elle prendrait du même coup la tête de la politique d'asile du canton.

sda-ats

 Toute l'actu en bref