Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'économie genevoise devrait connaître une croissance de son PIB de 1,1% en 2017, selon la Banque cantonale de Genève (image symbolique).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La Banque cantonale de Genève (BCGE) estime que la croissance en Suisse devrait atteindre 1,3% en 2017, soit un peu moins que le 1,4% enregistré durant l'année écoulée. Les taux devraient rester stables.

La BCGE considère que le creux de la croissance est passé, avec le retour des exportations. Les acteurs économiques affichent un optimisme plus grand qu'il y a 18 mois. Les exportations sont de retour et s'appuient principalement sur la branche de la pharmacochimie, a fait savoir mardi la banque genevoise.

Selon la BCGE, l'augmentation des taux longs en Europe ne devrait pas être substantielle, en regard notamment de la politique monétaire définie par la BCE pour 2017. Les taux à 10 ans en francs suisses oscilleront autour des niveaux actuels. Les taux de change, pour leur part, semblent s'être stabilisés.

Impact de l'horlogerie à Genève

L'économie genevoise, pour sa part, devrait connaître une croissance de son PIB de 1,1% en 2017. Le canton est impacté par le coup de frein que subit le secteur horloger. Ce secteur pèse pour 68% des exportations du canton. Les marges d'intérêts du secteur financier continueront à être faibles.

Les prix de l'immobilier dans le canton du bout du lac s'orientent vers "un rééquilibrage en douceur". Les prix des maisons et des appartements en propriété par étage (PPE) s'éloignent des sommets atteints en 2012. Le risque de bulle immobilière se fait moins actuel, conclut l'établissement financier.

ATS