Toute l'actu en bref

Malgré le recul de vendredi, l'indice vedette de SIX a gagné 1,8% sur la semaine (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé dans le rouge vendredi, au terme d'une semaine au cours de laquelle elle a cependant progressé. A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a perdu 0,42%, clôturant à 8272,89 points.

Sur la semaine, l'indice vedette de SIX a gagné 1,8%. Le SLI a cédé 0,16% à 1257,16 points et le SPI 0,36% à 9009,21 points. Sur les trente blue chips, 17 ont reculé, huit avancé et cinq ont fini inchangés.

Les informations économiques du jour, en Europe et aux Etats-Unis, n'ont pas fourni d'impulsion. A Wall Street, les indices s'accordaient une pause en début de séance, reprenant leur souffle après les récentes hausses. Avant l'importante réunion de l'Opep à Alger la semaine prochaine, certains ont spéculé sur les prix du pétrole.

Aryzta en vedette

Aryzta (+9,9%) a fait, et de loin, la meilleure performance du jour. Le boulanger industriel a annoncé la veille au soir avoir trouvé un remplaçant pour son président Denis Lucey, en la personne de Gary McGann. Le superviseur en chef de PostFinance Rolf Watter rejoindra par ailleurs l'organe de surveillance.

L'arrivée de sang frais, hors du sérail, a reçu un accueil chaleureux des analystes et des investisseurs qui se sont jetés sur l'action.

Syngenta et Swiss Re (chacun +0,9%) font aussi partie des gagnants. Depuis février, le cours de Syngenta est plus ou moins stable avec l'offre de rachat de ChemChina.

Dans le camp des perdants, Nestlé (-1,7%) a pesé sur l'indice, sur prises de bénéfices, selon des courtiers. Novartis a perdu 0,1%, Roche a gagné 0,2%, faisant un peu contrepoids. Actelion a cédé 0,8%.

Credit Suisse et UBS en léger recul

Aux financières, Swiss Life a fini en baisse de 0,6%, alors que Swiss Re a gagné 0,9%. Credit Suisse a perdu 0,1% et UBS 0,3%.

Sur le marché élargi, Alpiq a gagné 0,1% après l'annonce de la vente d'une centrale à gaz à cycle combiné en Hongrie. Le produit de la vente servira au désendettement du groupe.

Sunrise (+0,6%) a profité de la recommandation "outperform" émise par la Banque royale du Canada qui a entamé la couverture du titre. Leclanché a gagné 1,5% après que le groupe d'Yverdon-les-Bains a fait savoir que les variations de chiffre d'affaires diminueraient nettement d'ici deux ans.

Zehnder a pris 0,2% après la vente d'un immeuble en Chine, plus tard que prévu, mais plus cher. Les analystes tablent sur un dividende extraordinaire.

L'action BNS a bondi de 12,9%. Logitech a cédé 1,9% ou 40 centimes, mais le titre était traité hors dividende de 56 centimes.

sda-ats

 Toute l'actu en bref