Toute l'actu en bref

Le ralentissement observé dans la branche depuis mi-2015 devrait se poursuivre en 2016, observe Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BRUN

(sda-ats)

Les exportations horlogères devraient reculer en 2016, estime Jean-Daniel Pasche, président de la FH. Ce dernier s'attend à une baisse de moins de 10% mais selon les marques ou les sous-traitants, le ralentissement sera nettement plus marqué.

"Le vote britannique sur le Brexit accentue l'incertitude et la pression à la hausse sur le franc", a déclaré jeudi à Neuchâtel en marge de l'assemblée générale de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), son président Jean-Daniel Pasche. Le ralentissement observé dans la branche depuis mi-2015 devrait se poursuivre, surtout que l'évolution négative du marché américain est "la mauvaise surprise" de ce début d'année.

Par rapport au marché britannique, Jean-Daniel Pasche a précisé qu'il était assez stable jusqu'à maintenant, après avoir connu de fortes hausses ces dernières années. "On verra comment les entreprises vont s'adapter en termes de prix et de marges". "On est dans l'expectative, sans vouloir toutefois peindre le diable sur la muraille".

sda-ats

 Toute l'actu en bref