Toute l'actu en bref

La fusée Vega s'est élancée de Kourou, en Guyane (archives).

KEYSTONE/AP ESA/P PIRON

(sda-ats)

La fusée européenne Vega a mis sur orbite le satellite Sentinel-2B du programme d'observation de la terre Copernicus pour la Commission européenne, a annoncé Arianespace mardi. Le décollage s'est déroulé lundi à 22h49 locales de Kourou, en Guyane française.

Cinquante-sept minutes et 57 secondes plus tard, le lanceur se séparait de Sentinel-2B, placé sur une orbite héliosynchrone, à environ 786 km de la Terre.

D'une masse de 1130 kg, le satellite construit par Airbus Defence and Space est le 4e du programme Copernicus à être lancé par Arianespace. La société a déjà placé sur orbite Sentinel-1A en avril 2014 avec Soyouz, Sentinel-2A en juin 2015 avec Vega et Sentinel-1B en avril 2016 de nouveau avec Soyouz.

Accès indépendant et fiable pour l'UE

"Sentinel-2B a rejoint en orbite son frère jumeau, Sentinel-2A. Ils vont fournir des données très utiles aux scientifiques, pour le secteur agricole, l'observation des inondations, des éruptions, et plein d'autres sujets, pour nous aider dans notre vie quotidienne", a indiqué à Kourou Jan Woerner, le directeur général de l'agence spatiale européenne ESA.

Le programme européen Copernicus est le second programme spatial de la Commission européenne après Galileo. Son objectif est de doter l'Europe d'un accès continu, indépendant et fiable aux données et informations résultant de l'observation de la Terre, précise Arianespace.

Le lancement de lundi est le neuvième succès consécutif du lanceur Vega depuis son vol inaugural en 2012.

ATS

 Toute l'actu en bref