Toute l'actu en bref

Le Val-de-Travers a été honoré lors de la remise du Grand Prix d'Horlogerie de Genève (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La maison horlogère neuchâteloise Ferdinand Berthoud a reçu l'Aiguille d'Or, la récompense la plus élevée du Grand Prix d'Horlogerie de Genève (GPHG). Jeudi soir, onze marques ont été distinguées par quinze autres prix devant 1300 invités.

La soirée a rassemblé de nombreux acteurs horlogers, politiques et économiques. Constitué de près de 30 spécialistes, le jury international de cette 16 édition a décerné l'Aiguille d'Or au Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1 de la marque établie à Fleurier (NE), dans le Val-de-Travers. Son prix spécial est revenu à The George Daniels Educational Trust.

Invité à se prononcer sur Internet et lors des expositions internationales, le public a choisi la 33 bis Quai des Bergues de Czapek Genève parmi plus de 70 montres retenues. Les autres modèles primés ont été fabriqués par Audemars Piguet, Girard-Perregaux, Montblanc, MB&F, Piaget, TAG Heuer, Tudor, Chanel, Eberhard&Co, Fabergé et Grönefeld.

Après Séoul et Rome, l'exposition de toutes les montres retenues reste à Genève jusqu'à samedi. Celles qui ont été récompensées seront de leur côté présentées la semaine prochaine à Dubaï.

Le GPHG contribue au rayonnement de l'horlogerie et de ses valeurs dans le monde. Principal partenaire de la Fondation du prix, le groupe bancaire Edmond de Rothschild récompense depuis 2011 le meilleur élève de l'école d'horlogerie de Genève.

sda-ats

 Toute l'actu en bref