Les logiciels des locomotives de BLS Cargo ont dû être mis à jour


 Toute l'actu en bref

Une mise à jour du logiciel des automotrices et une adaptation des balises par la division Infrastructures des CFF ont permis de régler le problème (archives).

BLS Cargo

(sda-ats)

Plusieurs locomotives de trains de marchandises qui avaient subi des défaillances pourront finalement être utilisées dans le tunnel de base du Gothard, dont l'exploitation débute dimanche 11 décembre. A cette fin, un logiciel a dû être mis à jour.

Les automotrices de types Re 486, BR 186, BR 187 et Re 487 avaient plusieurs fois causé des problèmes sur la ligne du Gothard. Des freinages automatiques imprévisibles avaient occasionné des retards. Pour éviter des perturbations, l'Office fédéral des transports (OFT) menaçait de les retirer du trafic. Il avait gelé leur autorisation d'exploitation sur ce tronçon jusqu'au changement d'horaire du 11 décembre.

Ordinateurs roulants

En collaboration avec le fabricant Bombardier et la division Infrastructures des CFF, BLS Cargo a recherché les raisons du problème. Il était lié au nouveau système de contrôle des trains ETCS 2 dans le tunnel de base du Gothard.

"Les locomotives d'aujourd'hui sont quasiment des ordinateurs roulants", a expliqué à l'ats Stefanie Burri de BLS Cargo. Schématiquement, la communication entre les locos et les balises sur le tronçon du Gothard ne fonctionnait pas toujours.

Or la voie d'accès au tunnel de base est pourvue de nombreuses balises. Sur d'autres lignes également équipées de la technologie ETCS 2 - comme le tunnel de base du Lötschberg - mais munies de moins de balises, les mêmes locomotives n'ont causé presque aucune perturbation.

Problème de logiciel

Une mise à jour du logiciel des automotrices et une adaptation des balises par les CFF ont permis de régler le problème. Sur les 23 locomotives de BLS Cargo concernées, 20 ont été modernisées. Les trois dernières le seront d'ici mi-2017.

Au total, la compagnie a investi sept millions de francs, une somme qui comprend d'autres modifications rendues nécessaires par le nouveau tunnel. Elle a reçu de l'OFT une autorisation définitive d'exploiter les locomotives Re 486, BR 186 et BR 187 - les Re 487 n'étant pas utilisées par BLS Cargo. Testées à mille reprises, dans la galerie, elles ont fonctionné "à merveille", d'après Stefani Burri.

Economiquement, l'axe du Lötschberg est plus intéressant pour BLS Cargo que celui du Gothard: la compagnie y a une part de marché de 49%, contre 10%. Mme Burri estime cependant que la nouvelle ligne gagnera en importance à partir de 2018, une fois achevés les travaux d'aménagement sur la ligne de Luino.

ATS

 Toute l'actu en bref