Toute l'actu en bref

Le nouveau président du Conseil national, le Zurichois Jürg Stahl (UDC), a défilé mercredi à Winterthur, accompagné de la conseillère fédérale Doris Leuthard.

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Les nouveaux présidents des Chambres fédérales ont été reçus mercredi sur leurs terres. Le canton de Zurich a honoré le premier citoyen de Suisse Jürg Stahl (UDC/ZH) à Winterthour. Appenzell a célébré le président du Conseil des Etats Ivo Bischofberger (PDC/AI).

Peu avant midi, le nouveau président du Conseil national a emmené la délégation d'invités composée de parlementaires fédéraux dans le train spécialement affrété entre Berne et Winterthour. A bord, des gymnastes ont distribué des paniers-repas garnis de spécialités de l'Oberland zurichois, parmi lesquelles des pains d'épices "Baumerfladen".

Arrivés à destination, les invités, dont la conseillère fédérale Doris Leuthard, se sont rassemblés à l'Hôtel de Ville, où le big-band de la protection civile assurait l'animation musicale. Prenant la parole, le maire de Winterthour a souligné les liens qui unissent depuis 40 ans Jürg Stahl à sa ville.

Et Michael Künzle (PDC) d'évoquer la "cuisante" défaite politique essuyée par Jürg Stahl à l'exécutif local. En 2001, le candidat UDC précédait d'une seule voix sa rivale socialiste. Mais à l'issue d'un recomptage, c'est à lui que manquait une voix, le privant ainsi d'entrer à l'exécutif.

Médaille d'or

Mario Fehr (PS), président du Conseil d'Etat zurichois, s'est permis de jouer sur la signification du patronyme de son ami de longue date. "Même si Stahl (en français "acier") porte le nom le plus dur de tous les politiciens suisses, ce n'est pas un partisan de la ligne dure."

Mario Fehr a ensuite remis au président de la Chambre du peuple la Médaille d'or d'honneur du canton de Zurich: "en règle générale, seuls les conseillers fédéraux la reçoivent. Qui sait ce qui peut encore arriver?". Le président de l'UDC Albert Rösti a lui loué les capacités de travail de l'intéressé, "devant comme derrière les coulisses".

"Un bon choix", a déclaré pour sa part Doris Leuthard (PDC) dans une brève allocution. Celle qui doit en principe présider la Confédération l'an prochain a dit se réjouir de la collaboration avec Jürg Stahl pour le bien du pays.

Souper à l'aéroport

Après un saut à Brütten (ZH), où réside Jürg Stahl, le président de la Chambre du peuple et ses invités devaient dîner à l'aéroport de Zurich. Avec en prime une démonstration des gymnastes du cadre national en l'honneur du premier citoyen du pays, qui présidera aussi dès janvier l'association faîtière Swiss Olympic.

Pour rappel, lundi, Jürg Stahl, 48 ans, droguiste de formation et conseiller national depuis 1999, a été désigné par 157 voix sur 172 bulletins valables pour succéder à la Bernoise Christa Markwalder (PLR). A cette occasion, le Zurichois a insisté sur les notions de respect et d'attention aux autres, notamment dans les travaux parlementaires.

A l'église

Ivo Bischofberger (PDC), 58 ans, a accédé quant à lui au perchoir du Conseil des Etats. Sénateur depuis 2007, l'historien, citoyen d'Appenzell Rhodes-Intérieures, a également reçu les honneurs mercredi à Appenzell.

A bord d'un train spécial, Ivo Bischofberger a rejoint le chef-lieu appenzellois avec ses invités. Accueillie par le gouvernement cantonal, la délégation du nouveau président de la chambre des Cantons s'est ensuite rendue à l'église St-Maurice pour l'acte officiel, précise la chancellerie dans un communiqué.

Aux côtés du Landammann Roland Inauen, la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga (PS) a décrit Ivo Bischofberger comme un politicien modeste, qui sait s'engager sans contrepartie. "Un fin stratège qui prépare le terrain pour se rapprocher du but", a dit la socialiste du politicien d'Oberegg (AI), par ailleurs recteur du gymnase d'Appenzell de 2001 à 2012.

Un apéritif clôturait la partie formelle. Puis les invités ont prolongé les festivités par un banquet, ponctué de discours et d'intervalles musicaux.

sda-ats

 Toute l'actu en bref