Toute l'actu en bref

Le total des réserves sans l'or de la Banque nationale suisse (BNS) - dont on voit ici à l'image son siège de Zurich, atteignait 633,71 milliards de francs à fin septembre, contre 632,75 milliards à fin août. Ses réserves en devises ont dans le même temps crû de 1,13 milliard (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Les réserves en devises de la Banque nationale suisse (BNS) se sont encore étoffées en septembre, quoique à un rythme nettement inférieur à celui des mois précédents. Par rapport à fin août, elles ont crû de 1,13 milliard de francs à 628,05 milliards.

A l'issue du mois sous revue, le total des réserves sans l'or atteignait 633,71 milliards de francs, contre 632,75 milliards à fin août, ressort-il des chiffres fournis par l'institut d'émission au Fonds monétaire international (FMI) et dévoilés vendredi.

Le mois précédent, les réserves en devises de la BNS avaient bondi de 11 milliards de francs, après des hausses successives de plus de 6 milliards en juin et juillet.

La progression est quasiment continue depuis le début de l'année, à l'exception d'un recul de 3,9 milliards de francs enregistré en février. Les réserves de devises se sont ainsi renflouées de 14 milliards en mai et de 11,1 milliards en avril. La plus forte hausse depuis juin 2012 avait été enregistrée en décembre 2015, les réserves en devises de la BNS s'envolant alors de 32 milliards.

Affaiblissement de l'euro et du dollar

Ces chiffres ne permettent pas de signaler si la BNS a été particulièrement active sur le marché des devises en septembre. Si elles peuvent fournir un indice à ce propos, les variations dépendent aussi très souvent principalement de l'évolution du cours des principales devises par rapport au franc.

Ainsi, en septembre, l'euro s'est replié à un cours moyen de 1,0921 franc, contre 1,0976 franc à fin août. Le dollar américain s'est lui aussi affaibli de près d'un centime à 0,97 franc.

sda-ats

 Toute l'actu en bref