Toute l'actu en bref

La baisse de production annoncée ne se traduira par aucun licenciement ou autre mesure au niveau du personnel (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Patek Philippe va légèrement revoir à la baisse son plan de production pour cette année et probablement pour l'année prochaine. Le groupe horloger de luxe genevois réagit ainsi à la baisse de la demande sur le marché horloger mondial, notamment en Asie.

"En tenant compte de ce contexte, Patek Philippe a décidé d'aligner la production à la nouvelle tendance de baisse de la demande et conséquemment, une légère réduction du plan de production pour 2016 a été décidée, ainsi qu'un probable maintien du niveau pour 2017", a indiqué à l'ats Jasmina Steele, porte-parole de la firme genevoise. Elle confirmait une information publiée dans la NZZ am Sonntag.

Ce message a été adressé par le président Thierry Stern à tous les détaillants du groupe dans le monde, dans un courrier daté du 20 juillet. Aucun licenciement ou autre mesure au niveau du personnel ne sont prévus, a par ailleurs rassuré Mme Steele.

Pour l'heure, Patek Philippe n'envisage aucune autre mesure pour faire face au ralentissement de la demande. Le groupe horloger genevois entend notamment maintenir ses investissements.

Patek Philippe emploie 1600 collaborateurs à Genève et 450 ailleurs en Suisse. Au niveau mondial, l'entreprise emploie environ 2400 collaborateurs. Sa production annuelle est d'environ 60'000 montres de haut de gamme.

sda-ats

 Toute l'actu en bref