Toute l'actu en bref

Novartis a perdu plusieurs rangs dans les dépôts internationaux de marques mais la Suisse avance sur les demandes internationaux de brevets (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

L'innovation a à nouveau atteint de nouveaux records en 2016 en Suisse et dans le monde. Le nombre de dépôts internationaux de brevet a augmenté de 7,3% et les Etats-Unis restent en tête, devant la Suisse 9e. Côté marques, Novartis perd son premier rang mondial.

Au total, 233'000 demandes ont été lancées dans le cadre du Traité de coopération en matière de brevets (PCT). "Les innovateurs s'appuient de plus en plus sur la propriété intellectuelle", s'est félicité mercredi à Genève le directeur de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) Francis Gurry.

Près d'un quart des déposants se trouvent aux Etats-Unis qui ont toujours figuré au premier rang sur ces données. Mais ils ont fait face à un recul de 0,9% des requêtes, à 56'595. La Chine, troisième à 18,5%, pourrait les dépasser dans deux ans si la croissance régulière de ses demandes se poursuit à plus de 10%.

Cette année, la hausse chinoise atteint près de 45% à plus de 43'000 demandes. Pékin reste derrière le Japon, à près de 20% des dépôts. De son côté, la Suisse totalise près de 4370 requêtes, une centaine de plus ou une hausse de plus de 2% par rapport à l'année précédente.

ABB toujours devant

Parmi elles, ABB est à nouveau l'entreprise la plus active devant les deux mêmes sociétés, Nestec (le centre de recherche de Nestlé à Lausanne) et Novartis. Contrairement aux deux autres, le deuxième a étendu ses demandes et se rapproche du groupe zurichois, à 302 requêtes contre 304.

Par secteur, les entreprises de télécommunication restent devant dans le monde. La Chinoise ZTE, troisième l'année précédente, a devancé Huawei Technologies. Elle a lancé plus de 4000 demandes. L'américaine Qualcomm recule d'un rang et est désormais troisième.

En Suisse, les machines et appareils électriques ne constituent plus l'industrie la plus importante en matière de brevets. Au deuxième rang, elles sont devancées par les entreprises d'emballage, transport et livraison. Les pharmaceutiques suivent.

Autre indicateur, le nombre de demandes d'enregistrement international de marques déposées selon le système de Madrid avance, comme celles du PCT, de plus de 7%. Il s'élève à près de 53'000, dont plus de 7700 pour les Etats-Unis qui restent devant.

Baisse pour la Suisse

La Suisse est à nouveau en baisse, de près de 2,5%. Avec ses 3074 requêtes, elle reste 5e. Novartis perd son premier rang. Le groupe bâlois a déposé une centaine de demandes en moins et figure désormais quatre rangs plus loin dans la liste menée par L'Oréal. Côté désignations, la Chine, à plus de 22'000, l'Union européenne (UE), à plus de 21'000, et les Etats-Unis, à plus de 20'000, se trouvent parmi les pays les plus importants.

Et les demandes d'enregistrement international de dessins et modèles industriels déposées dans le cadre du système de La Haye ont également augmenté. La hausse atteint 13,9% pour 18'716 requêtes.

L'Allemagne est toujours le principal utilisateur, à 3917 demandes. La Suisse reste deuxième avec plus de 2500, malgré un recul de 22,9%. Swatch Group, avec moins de 390 dépôts, recule de deux rangs à la quatrième position. Il arrive derrière le groupe néerlandais Fonkel qui mène avec au total 953 requêtes.

ATS

 Toute l'actu en bref