Toute l'actu en bref

Bertrand Piccard est aux commandes de Solar Impulse 2 lors de cette dernière étape reliant Le Caire à Abou Dhabi (archives).

KEYSTONE/EPA SOLAR IMPULSE

(sda-ats)

L'avion Solar Impulse 2 a décollé dans la nuit de samedi à dimanche du Caire pour boucler son tour du monde, a indiqué l'équipe sur son compte Twitter. L'appareil se dirige vers Abou Dhabi, d'où il est parti il y a plus d'un an, le 9 mars 2015.

C'est Bertrand Piccard qui pilotera l'avion solaire lors de cette dix-septième et ultime étape de l'aventure. Le voyage est estimé à deux jours.

Arrivé le 13 juillet à l'aéroport du Caire, l'avion devait quitter la capitale égyptienne samedi soir dernier. Mais le vol a été ajourné: les conditions météorologiques étaient défavorables et Bertrand Piccard a fait savoir qu'il souffrait de maux d'estomac.

Après avoir pris congé de l'espace aérien égyptien, Solar Impulse 2 survolera le désert saoudien à haute altitude - environ 9000 mètres - afin d'éviter les turbulences et les thermiques en cette saison qui est la plus chaude de l'année. La température sera de l'ordre de 25 degrés dans la cabine, assurant un vol éprouvant pour le pilote.

L'aéroplane construit en Suisse est capable de voler sans carburant, grâce à ses batteries emmagasinant l'énergie solaire. Il avait été transporté à Abou Dhabi en janvier 2015 par avion cargo.

Le périple devait au départ durer cinq mois, de mars à août 2015. Mais les aléas de la météo ont conduit à de nombreux retards entre les étapes. L'avion solaire a réussi fin juin une traversée historique de l'Atlantique, une première pour un tel engin.

sda-ats

 Toute l'actu en bref