"Il a manqué un jour de récupération"


 Toute l'actu en bref

"Il a manqué un jour de récupération à Rafa !" Carlos Moya est catégorique. Son - nouveau - protégé avait encore la demi-finale de vendredi contre Grigor Dimitrov dans les jambes.

"Rafa n'était pas aussi bien qu'il aurait dû l'être pour cette finale. Là, le jour en plus de repos dont a bénéficié Roger Federer a pesé."

Le Champion de Roland-Garros 1998 regrettait aussi cette bande du filet qui a trahi son joueur sur une balle de 4-2 au cinquième set. "Si Rafa gagne ce point, cela peut tout changer", lâche-t-il. L'intéressé partageait bien sûr l'avis de son coach. "Si je mène 4-2, je ne suis plus qu'à deux jeux de service du titre. Qui sait alors?"

Rafael Nadal a le sentiment d'avoir été lâché par son service en fin de match. "J'aurais eu besoin de points gratuits pour m'en sortir. Ils ne sont pas tombés..."

Le Majorquin estime avoir livré un bon match. "Le problème, c'est que Roger a cherché à tout moment le coup gagnant, dit-il. Il a pris tous les risques. Il a pris la balle très tôt. Il a joué très vite. C'est sûr qu'il m'a manqué un peu de vitesse dans les jambes. Mais c'était prévisible après la demi-finale de vendredi."

Très déçu mais toujours d'une élégance rare dans la défaite, Rafael Nadal n'a pas voulu disserter sur le caractère historique de cette finale dont l'issue place Roger Federer encore plus haut au sommet de l'Olympe. "Ce n'est qu'un titre de plus pour lui, lâche-t-il. Tout ce que je peux faire, c'est de le féliciter et de rentrer chez moi avec le sentiment d'avoir vécu deux semaines très importantes sur le plan personnel. Si je continue à jouer ainsi, de belles choses vont se produire pour moi."

ATS

 Toute l'actu en bref