Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il manque encore 55 kilomètres pour achever le réseau autoroutier suisse, notamment la Transjurane. Ici, l'A16 près de Bassecourt (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

En 2017, la Confédération investira 1,8 milliard de francs dans les autoroutes: 400 millions seront attribués à la construction de nouveaux tronçons, 1,2 milliard à l'aménagement et l'entretien du réseau et 195 millions à l'élimination des goulets d'étranglement.

Les Chambres fédérales ont approuvé les crédits nécessaires lors de la session d'hiver 2016 et le Département des transports (DETEC) vient de donner son feu vert aux programmes de construction concernés, a annoncé jeudi l'Office fédéral des routes (OFROU).

Le réseau des autoroutes décidé par le Parlement comptera 1892 kilomètres. A ce jour, 1837 km sont en service. Il en manque donc encore 55 pour achever le réseau.

Les réalisations les plus importantes portent sur des chantiers en cours, notamment l'A9 dans le Haut-Valais, la Transjurane (A16) et le tronçon Est du contournement de Bienne (A5).

La part du du lion au Valais

Les 400 millions investis pour la construction de nouveaux tronçons se répartissent principalement entre les cantons suivants : Valais (220 millions), Berne (93 millions), Jura (24 millions) et Schwyz (15 millions).

Des travaux de maintenance débuteront notamment sur l'A9 entre Vennes et Chexbres (VD). Sur d'autres tronçons, ils se poursuivent. En Suisse romande, c'est le cas sur l'A1 entre Bernex et Ferney (GE), sur l'A4 entre Colombier et Cornaux (NE) et sur l'A9 entre Vallorbe et Essert-Pittet (VD).

Quant aux 195 millions prévus pour l'élimination des goulets d'étranglement, ils iront essentiellement à l'élargissement à six voies du contournement Nord de Zurich (A1).

ATS