Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le département américain de l'Agriculture a été en négociation avec le gouvernement sud-coréen afin d'autoriser les livraisons d'oeufs avant un pic traditionnel de la demande à l'approche des fêtes du Nouvel An lunaire (archives).

KEYSTONE/AP/AHN YOUNG JOON

(sda-ats)

Les Etats-Unis sont parvenus à un accord avec Séoul, qui devrait ouvrir la voie à une première exportation d'oeufs en coquille vers la Corée du Sud. Ce pays a abattu des millions de volailles afin d'endiguer la pire épizootie de grippe aviaire de son histoire.

Le département américain de l'Agriculture a été en négociation avec le gouvernement sud-coréen afin d'autoriser les livraisons d'oeufs avant un pic traditionnel de la demande à l'approche des fêtes du Nouvel An lunaire.

Jim Sumner, président d'une fédération de l'industrie de la volaille américaine (la "USA Poultry and Egg Export Council"), a déclaré que les deux parties étaient arrivés à un accord en matière de santé publique.

Les pourparlers ont commencé quand la Corée du Sud a levé l'interdiction imposée en 2015 sur l'importation d'oeufs en coquilles américains, quand les Etats-Unis étaient confrontés à leur propre accès de grippe aviaire.

Attente désespérée

Depuis le début de l'épidémie, en novembre, la Corée du Sud a abattu plus de 30 millions de volailles, essentiellement des poules pondeuses, ce qui a conduit à une envolée du prix des oeufs dans un contexte de pénurie.

"Je pense qu'il y aura très vite beaucoup d'oeufs qui seront acheminés en Corée du Sud. Des bateaux entiers", a déclaré Jim Sumner, tout en refusant de chiffre la valeur d'une telle cargaison.

Une source industrielle sud-coréenne a ajouté qu'un groupe de grossistes avait déjà réservé un vol charter de la compagnie Korean Air Lines, d'une capacité de 100 tonnes, pour faire venir des oeufs frais des Etats-Unis autour du 16 janvier. "Ils attendent désespérément des oeufs" a poursuivi Jim Sumner.

Mardi, la Corée du Sud a annoncé qu'elle ramenait à zéro les taxes sur les importations de produits à base d'oeufs (ovoproduits) pour faire face à la pénurie d'oeufs. Ces produits étaient jusqu'à présent taxés de 8% à 30%. La Corée du Sud n'a plus importé d'oeufs frais depuis 1999.

ATS