Toute l'actu en bref

Le géant allemand des équipements sportifs Adidas a relevé mercredi ses objectifs pour l'année 2016, faisant état d'un premier trimestre "meilleur que prévu", au cours duquel ses bénéfices ont nettement progressé.

"A la lumière de la forte dynamique des marques, reflétée par les performances meilleures que prévu au premier trimestre, le groupe a relevé ses prévisions financières pour 2016", a déclaré Adidas dans un communiqué.

Le groupe, propriétaire de la marque aux trois bandes du même nom et de Reebok, a ainsi relevé son objectif de ventes annuelles, visant maintenant une progression - hors effets de changes - d'environ 15% cette année, contre une hausse attendue entre 10 et 12% auparavant.

Il vise par ailleurs une augmentation de son bénéfice net ajusté, c'est-à-dire des seules activités destinées à rester dans son giron, comprise entre 15 et 18% sur l'ensemble de l'exercie, contre une fourchette allant de 10 à 12% précédemment attendue.

Le groupe promet de dévoiler davantage de détails sur ces prévisions lors de la publication de ses résultats du premier trimestre, le 4 mai.

Réactions positives

Adidas en a toutefois déjà donné un avant-goût, ce mercredi: entre janvier et mars, le bénéfice net ajusté a grimpé de 38% sur un an, à 350 millions d'euros (385 millions de francs), et le bénéfice d'exploitation de 35% à 490 millions d'euros, a-t-il fait savoir dans le même communiqué.

Son chiffre d'affaires corrigé des effets de changes a lui progressé de 22% par rapport à la même période l'an passé, atteignant 4,8 milliards d'euros, soit davantage que les 4,5 milliards pronostiqués par les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers FactSet.

Ce faisant, Adidas a ainsi réalisé "un premier trimestre extrêmement fort", commentait dans une note Herbert Sturm, analyste chez DZ Bank. "Des réactions positives sont à attendre sur le cours de l'action à court terme", anticipait cet analyste.

sda-ats

 Toute l'actu en bref