Toute l'actu en bref

Alpiq se félicite d'avoir réussi une "solide performance opérationnelle" au premier semestre, dans un environnement "exigeant" (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Alpiq a amélioré sa performance au premier semestre par rapport à l'année passée. Le numéro un suisse de l'énergie a enregistré un déficit après effets exceptionnels de 2 millions de francs, contre -886 millions à la même période de 2015.

En revanche, le résultat avant exceptionnels est positif et atteint 41 millions de francs sur les six premiers mois de 2016, après une perte de 52 millions l'an dernier, indique vendredi l'énergéticien vaudois dans un communiqué.

"Conformément aux attentes", le chiffre d'affaires net s'est inscrit en dessous des ventes de l'année dernière (3,3 milliards de francs), à 3 milliards. Le résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) est lui passé de 234 millions à mi-2015 à 239 millions à mi-parcours cette année.

La dette nette a pu être diminuée à 1,2 milliard de francs après les 1,3 milliard affichés en juin 2015, en raison des désinvestissements effectués et d'afflux issus des activités d'exploitation.

Pour les mois à venir, Alpiq s'attend à obtenir pour l'ensemble de l'exercice un résultat EBITDA avant éléments exceptionnels inférieur à celui de l'année dernière. La réduction de l'endettement net, espéré en dessous du milliard de francs d'ici fin décembre, et la dépendance à l'égard des prix de gros "restent une priorité absolue pour Alpiq", indique le groupe.

sda-ats

 Toute l'actu en bref