Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Cédric Nabe essuie un sérieux coup d'arrêt dans sa carrière. Le sprinter genevois de 28 ans a écopé d'une suspension d'une année de la Chambre disciplinaire pour les cas de dopage de Swiss Olympic.
En cause: ses manquements concernant l'annonce de ses lieux de séjour.
La sanction vaut rétroactivement à partir du 22 juin, date à laquelle Nabe avait été suspendu de manière provisoire. Dans un communiqué, Swiss Athletics a rappelé que le sprinter n'avait pas pu être rencontré à deux reprises par les autorités antidopage à l'adresse annoncée. Une troisième fois, le contrôle n'avait tout bonnement pas pu être engagé, en raison du manque d'informations du sociétaire du Stade Genève.
"A chaque fois, Cédric Nabe a été mis en garde par écrit de ses infractions au règlement", a ajouté Swiss Athletics. Cette suspension d'une année constitue un compromis entre le camp de Nabe (qui avait consenti à une peine de 6 mois) et Antidoping Suisse, qui réclamait deux ans. Nabe a dorénavant 21 jours pour faire recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).
Du côté du Stade Genève, le président Jerry Maspoli a défendu son athlète: "Je reconnais qu'il a commis une erreur. Mais je reste persuadé qu'il s'agit d'une négligence administrative et qu'il n'a jamais voulu tricher ou se cacher", a-t-il affirmé à propos de Nabe, qui a longtemps habité aux Etats-Unis et dont le courrier officiel était envoyé au domicile de ses parents.
Jerry Maspoli a relevé qu'il s'agissait "d'un coup dur" pour Nabe. Depuis son retour en Suisse en début d'année, le sprinter s'entraînait avec tout le sérieux d'un professionnel, ce qui n'avait pas été le cas durant son séjour américain.
Motivé comme jamais, Nabe s'était notamment distingué en mars dernier, lorsqu'il s'était qualifié pour la finale du 60 m aux Européens en salle de Paris-Bercy (7e place). Auteur d'un chrono de 10''30 sur 100 m cette année (record personnel à 10''28), il avait réintégré le relais 4 x 100 m suisse au championnat d'Europe par équipes à Izmir (Tur). Avec ce relais, il était également pressenti pour participer aux prochains Mondiaux de Daegu (CdS).
Après avoir appris sa sanction, Cédric Nabe a affirmé à Jerry Maspoli qu'il visait toujours les JO de Londres 2012. Toutefois, la charte olympique stipule qu'un athlète suspendu plus de six mois pour une infraction aux règles antidopage est interdit de concourir aux JO qui suivent l'expiration de la sanction. Critiquée, cette règle pourrait néanmoins être abandonnée prochainement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS