Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus champion d'Angleterre depuis 2004, Arsenal, qui tire toute la Premier League dans son sillage, règne pourtant en Europe au niveau des recettes "jour de match" (billetterie, consommation).

L'Emirates Stadium, "cash machine" des Gunners inaugurée en 2006, crache ainsi 132 millions d'euros (144 millions de francs) annuels.

Sur les dix stades les plus rentables, cinq étaient donc en Premier League (Arsenal, Manchester United, Chelsea, Liverpool, Manchester City) contre deux en Bundesliga (Bayern Munich, Dortmund) et en Liga (Real Madrid, FC Barcelone) lors de la saison 2014-2015, selon l'étude annuelle du cabinet Deloitte sur les clubs les plus riches.

Avec son enceinte de 60'000 places dans le nord de Londres, Arsenal, le club le plus économe du big four, a généré 132 millions d'euros sur la période, soit 30% de ses revenus annuels. A titre de comparaison, le PSG a généré 78 millions d'euros avec le Parc des Princes, seule enceinte de Ligue 1 dans le Top 10.

Les 10 stades les plus rentables d'Europe (lors de la saison 2014-2015, selon l'étude du cabinet Deloitte):

1. Emirates Stadium (Arsenal): 132 millions d'euros (146 millions de francs)

2. Stade Santiago Bernabeu (Real Madrid): 129,8 mio d'euros

3. Camp Nou (FC Barcelone): 116,9 mio d'euros

4. Old Trafford (Manchester United) : 114 mio d'euros

5. Stamford Bridge (Chelsea): 93,1 mio d'euros

6. Allianz Arena (Bayern Munich): 89,8 mio d'euros

7. Parc des Princes (PSG): 78 mio d'euros

8. Anfield Road (Liverpool): 75 mio d'euros

9. Etihad Stadium (Manchester City) : 57 M mio d'euros

10. Signal Iduna Park (Borussia Dortmund): 54,2 mio d'euros

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS