Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Murray a connu une belle frayeur lors de la "night session" de mercredi. Il s'est tourné la cheville droite lors du troisième set de son match du 2e tour contre le Russe Andrey Rublev (ATP 156).

Sa cheville a lâché et il n'a pas pu éviter la chute. Le no 1 mondial s'est relevé en invectivant son coin. Les visages de sa femme Kim, de sa mère Judy et de son coach Ivan Lendl ne pouvaient masquer un certain désarroi. Mais le no 1 mondial a pu poursuivre le match normalement pour le remporter sur le score sans appel de 6-3 6-0 6-3.

Vendredi, Andy Murray devra être sur ses gardes. Il rencontrera Sam Querrey (no 31), un homme qui sait depuis le dernier Wimbledon comment battre un no 1 mondial dans un tournoi du Grand Chelem. L'Américain avait infligé à Novak Djokovic une défaite qu'il n'a peut-être pas encore digérée.

ATS