Automobilistes distraits: attention aux chantiers routiers


 Toute l'actu en bref

Dans le canton de Vaud, une quinzaine de ces camions-tampons sont accidentés chaque année.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Les automobilistes distraits peuvent mettre en danger la vie des ouvriers qui travaillent sur les chantiers routiers. La police vaudoise, le TCS et l'Office fédéral des routes (OFROU) ont organisé mercredi une simulation d'accident près d'une zone en travaux.

Lors de chantiers de courte durée, des camions-tampons sont placés au début des tronçons concernés pour sécuriser les lieux. Vaud s'est équipé de 31 de ces véhicules. En moyenne, une quinzaine d'entre eux sont emboutis chaque année.

Pour les besoins de la prévention, une voiture conduite par un cascadeur professionnel a foncé à 60 km/h mercredi matin contre un de ces camions sur la bretelle autoroutière de la Perraudettaz, en-dessus de Lutry. "Nous voulions faire passer un message en faisant quelque chose de spectaculaire", a expliqué Yves Gerber, responsable de la communication du TCS.

Distrait par son smartphone

Selon le scénario retenu, le conducteur, distrait par son smartphone, n'a pas vu le camion-tampon arrêté sur la chaussée et l'a violemment embouti. Yves Gerber explique que "la distraction est devenue la cause numéro un des accidents en Suisse". De plus en plus, le conducteur reporte son attention sur autre chose que la conduite de son véhicule, a-t-il regretté.

ATS

 Toute l'actu en bref