Toute l'actu en bref

Avant le départ en Allemagne à Gladbeck. Au final, seul l'équipage SUI-1 parviendra à atteindre la Grèce et remportera le titre de champion du monde.

KEYSTONE/EPA DPA/DAVID YOUNG

(sda-ats)

Deux équipes suisses ont trusté la première et la deuxième place du podium de "la plus dure course de ballon au monde". Parti d'Allemagne dans la nuit de dimanche à lundi, l'équipage st-gallois SUI-1 a été le seul à atteindre la Grèce.

"Champions du monde de ballon à gaz sur longue distance, quel titre!", se sont exclamés sur leur blog Kurt Frieden et Pascal Witprächtiger. L'équipage du Toggenburg a rallié la Grèce depuis l'Allemagne parcourant un total de 1803,5 km en 58h et remporte ainsi la 60e édition de la Gordon-Bennet-Cup.

L'équipage fribourgeois composé de Laurent Sciboz et Nicolas Tièche arrive quant à lui sur la deuxième marche du podium. Ils ont posé leur ballon après plus de 51h de course, mercredi matin à 04h00, près de Papanice, au sud de l'Italie, parcourant 1590 km.

Conditions dantesques

L'équipage de "Fribourg Freiburg Challenge" a dû faire face "à des conditions météorologiques exigeantes" en atteignant des altitudes avoisinant les 5500 mètres, nécessitant l'utilisation d'oxygène. Durant la nuit, ils ont encore dû affronter des températures atteignant -15 degrés, a fait savoir l'équipe par communiqué.

Les deux équipages suisses se sont détachés très vite du peloton des 21 autres ballons en compagnie d'un équipage espagnol, se livrant "une compétition au coude à coude jusqu'à la fin". Finalement, après avoir traversé les Alpes - là où de nombreux concurrents ont dû abandonner - et après 20h au-dessus de la Méditerranée, le ballon fribourgeois s'est posé en Italie.

L'option de traverser l'Adriatique en direction de la Grèce a dû être oubliée, "pas par manque d'autonomie du ballon, mais en raison du risque d'orages. On parle ici d'un risque mortel pour nos deux pilotes", a expliqué le chef du poste de commandement fribourgeois, mercredi dans les colonnes de La Liberté.

Deux prochaines éditions en Suisse

L'année prochaine la course prendra son départ à Epagny, en Gruyère. La manifestation aura lieu du 7 au 16 septembre 2017. Le règlement de la Gordon-Bennett-Cup prévoit que le pays du vainqueur organise la compétition deux ans plus tard. L'édition de 2018 aura donc aussi lieu en Suisse, avec un départ qui reste encore à déterminer.

Le but de la course est de parcourir le plus de kilomètres entre le point de décollage et celui d'atterrissage. La distance entre ces deux points est mesurée en ligne droite.

La première compétition a eu lieu en 1906, en France. Depuis, elle a été organisée dans de nombreux pays, notamment en Suisse en 2009, dans le canton de Genève, ainsi qu'en 2012, dans celui de St-Gall.

Le nom de la course, Gordon Bennett, provient d'un éditeur de journal new-yorkais. M. Bennett était enthousiasmé par le sport: les courses de ballons mais aussi les régates de voiliers, le polo et le sport automobile. A l'âge de 73 ans, il a marié la baronne de Reuter, la fille du fondateur de l'agence d'information Reuters.

sda-ats

 Toute l'actu en bref