Bayer réduit sa part dans Covestro, via un placement de titres


 Toute l'actu en bref

Le laboratoire cherche à financer le rachat du semencier américain Monsanto pour 66 milliards de dollars (66,4 milliards de francs) (archives).

KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL

(sda-ats)

Le laboratoire allemand Bayer a réduit sa part dans sa filiale de plastiques Covestro, apprend-on d'une source proche de l'opération. Et ce, via un placement de titres d'une valeur de près de 1,5 milliard d'euros (1,6 milliard de francs).

Bayer détenait 64,2% du capital de Covestro avant le placement. Mardi soir, l'entreprise a cédé 22 millions de titres de sa filiale, soit plus de 10% du capital, à 66,50 euros par action, précise-t-on.

Le laboratoire cherche à financer le rachat du semencier américain Monsanto pour 66 milliards de dollars (66,4 milliards de francs).

ATS

 Toute l'actu en bref