Toute l'actu en bref

L'air de New York fait du bien à Belinda Bencic. La St-Galloise s'est qualifiée pour le 3e tour de l'US Open, à l'issue d'une prestation convaincante face à l'Allemande Andrea Petkovic (6-3 6-2).

L'ancienne top 10, retombée au 26e rang mondial après moult pépins physiques, n'avait plus gagné deux matches de suite depuis presque trois mois, soit depuis le tournoi de Bois-le-Duc. Autant dire une éternité pour une joueuse aussi ambitieuse.

Mais enfin débarrassée de ses douleurs au poignet gauche - sa dernière blessure en date -, Belinda Bencic se remet gentiment à gagner. Et comme par hasard, c'est à l'US Open qu'elle y parvient, sur les courts de son plus grand exploit en Grand Chelem jusqu'ici (quart de finale en 2014).

Par rapport à son match hésitant de lundi contre l'Américaine Samantha Crawford (6-7 6-3 6-4), Belinda Bencic a montré de réels progrès face à Andrea Petkovic, une joueuse un peu plus cotée même si elle n'est plus ce qu'elle a été (WTA 44, alors qu'elle était 9e en 2011).

"BB" a certes encore du travail, notamment avec sa deuxième balle, sur laquelle elle a souffert mercredi (7 doubles fautes et un petit 27% de points gagnés après son second engagement). Mais l'ensemble, la St-Galloise a livré une prestation encourageante sur le court no 17 de Flushing Meadows.

Au prochain tour, la pépite suisse de 19 ans sera opposée à la Britannique Johanna Konta (WTA 14), qui a écarté en trois manches (6-2 5-7 6-2) la Bulgare Tsvetana Pironkova (WTA 71).

sda-ats

 Toute l'actu en bref