Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marco Tadé a manqué de très peu l'exploit en ouverture des Mondiaux de ski freestyle et de snowboard à la Sierra Nevada.

Le Tessinois de 21 ans a terminé au 4e rang de l'épreuve "classique" de bosses, à 0,21 point seulement du médaillé de bronze canadien Mikael Kingsbury. Auteur de deux podiums et classé à deux autres reprises dans le top 10 en Coupe du monde, il a signé une performance qui serait absolument remarquable s'il ne s'agissait pas d'un grand championnat...

Le titre est revenu à Ikuma Horishima, dont le sacre est encore plus inattendu. Le Japonais de 19 ans, qui ne compte aucune victoire en Coupe du monde et affiche un seul podium à son palmarès (3e en 2015 à Ruka, dans l'épreuve de duel qui plus est), a devancé de plus d'un point le Français Benjamin Cavet. Les deux hommes ont dominé les débats dans une manche finale pour laquelle Tadé s'était qualifié en 6e et dernière position.

Marco Tadé et les autres battus du jour auront l'occasion de prendre leur revanche dès jeudi sur la neige espagnole, avec l'épreuve de bosses en parallèle. Et c'est dans cette discipline que le Tessinois a obtenu ses deux podiums, le dernier en date remontant à la finale de la Coupe du monde à Thaiwoo fin février.

Deuxième représentante helvétique en lice en bosses, Deborah Scanzio a pris la 8e place d'une épreuve remportée par l'Australienne Britteny Cox devant la Française Perrine Laffont (2e) et la Canadienne Justine Dufour-Lapointe (3e). La Tessinoise de 30 ans, médaillée de bronze des Mondiaux 2007 alors qu'elle représentait encore l'Italie, a manqué la grande finale pour moins de 1,5 point.

ATS