Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police n'a pas retrouvé les malfrats, qui se sont enfuis avec la caisse (photo symbolique).

Keystone/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Des commerces de deux gares du Jura bernois ont été la cible de braqueurs vendredi soir à moins de deux heures d'intervalle. Tandis que trois inconnus ont réussi leur coup à St-Imier, la vendeuse du shop de Moutier a, par ses cris, mis en fuite son agresseur.

A St-Imier, les trois inconnus ont forcé le personnel à vider la caisse, en le menaçant avec des couteaux à l'arrière du magasin. L'un des employés a été légèrement blessé, indiquent le Ministère public du Jura bernois-Seeland et la police cantonale samedi un communiqué. L'un des malfrats portait un masque de carnaval et les deux autres avaient leur visage caché par un foulard.

Les trois inconnus ont quitté en courant le magasin par l'entrée principale. Ils ont réussi à prendre la fuite sans être reconnus et les recherches de la police n'ont toujours rien donné. La police bernoise a ouvert une enquête et recherche des témoins.

Moins d'une heure et demie plus tôt à la gare Moutier, une autre ville du Jura bernois, un inconnu s'en est lui aussi pris à l'employé d'un shop. Le visage caché par un masque de protection, mais non armé, le malfaiteur a exigé de l'argent, ont indiqué les autorités de poursuites. Mais devant les cris de l'employée, il s'est enfui à pied. La police était encore à sa recherche samedi.

Ce même commerce de la gare de Moutier avait déjà été braqué fin octobre dernier. L'auteur était alors armé d'un couteau. Mais dans ce cas également, l'employée n'avait pas obtempéré, le braqueur s'enfuyant bredouille.

ATS