Toute l'actu en bref

La situation financière des caisses de pension suisses est à son plus bas niveau depuis plus de trois ans, selon la société de conseils Willis Tower Watson. Le premier trimestre 2016 a été marqué par la volatilité sans précédent des marchés boursiers globaux.

L'année a commencé sur de mauvaises bases pour les caisses de pension des entreprises suisses. Le rendement des obligations suisses a chuté de 4 points de pourcentage et les engagements des caisses de pension ont augmenté en conséquence, souligne mercredi Willis Towers Watson, qui publie son étude "Swiss Pension Finance Watch".

Selon l'indice calculé par la société, le taux de financement, soit le rapport entre la fortune et les engagements, a regressé d'environ 6 points de pourcentage, passant de 94,8% au 31 décembre 2015, à 88,9% trois mois plus tard. Il s'agit des taux de financement les plus bas enregistrés par l'indice depuis le 30 septembre 2012.

Le premier trimestre de 2016 a été marqué par la volatilité sans précédent des marchés boursiers globaux. C'est ainsi que le marché d'actions américain a subi une correction à la baisse d'environ 11% avant de remonter rapidement pour terminer le trimestre sur des chiffres positifs tandis que les actions européennes ont cédé environ 8% sur l'ensemble du trimestre.

Compte tenu de ces résultats et de l'évolution a minima des rendements obligataires, il est plus que jamais temps pour les entreprises de faire le point de la situation et de prendre des mesures, note la société de conseils.

sda-ats

 Toute l'actu en bref