Toute l'actu en bref

Une trentaine de militants de Greenpeace ont participé à l'action spectaculaire jeudi matin à Baden.

KEYSTONE/GREENPEACE SCHWEIZ/FLURIN BERTSCHINGER

(sda-ats)

Une trentaine de militants de Greenpeace ont recouvert le siège d'Axpo d'un tissu noir, jeudi matin à Baden (AG). Ils protestaient ainsi contre le refus du groupe électrique de rendre public un rapport détaillé sur le réacteur I de la centrale nucléaire de Beznau.

L'action spectaculaire s'est déroulée à l'aube, indique Greenpeace. Les militants ont escaladé le bâtiment en verre et déroulé des bandes de tissu noir. "Que cache Axpo?" et "Nous avons droit à la transparence", évoquaient les banderoles.

Le Tribunal administratif fédéral est saisi d'un recours de l'organisation écologiste concernant la centrale de Beznau, sise à Döttingen (AG). Cette requête exige que l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) publie un rapport d'Axpo sur l'état du réacteur I.

sda-ats

 Toute l'actu en bref