ChM: les malheurs de van der Poel


 Toute l'actu en bref

Simon Zahner, 9e, s'est montré le meilleur Suisse aux Championnats du monde à Belvaux (LUX), remportés par Wout Van Aert.

Le Belge a conservé son titre en profitant notamment d'une succession de crevaisons de son grand rival, le Néerlandais Mathieu Van der Poel, 2e à 44''.

Le Belge Kevin Pauwels a décroché la médaille de bronze. Les Belges et les Néerlandais, archidominateurs sur ce parcours boueux parsemé de dévers et de relances, occupent sept des dix premières places. Zahner, qui a concédé 4'08 au vainqueur, a fini "deuxième meilleur non représentant du Bénélux". Le Zurichois de 33 ans s'est dit "très fier" de son résultat. Il emmène deux compatriotes dans le top 15, Severin Sägesser, 14e, et Nicola Rohrbach, 15e.

Le Valaisan Julien Taramarcaz, 19e, n'a pas tiré son épingle du jeu. Il est en manque de résultats cette saison. Le champion de Suisse a déclaré en outre au "Nouvelliste" avoir souffert d'une angine et dû prendre des antibiotiques quelques jours avant la compétition, qu'il avait abordée "sans objectif précis".

Avec sa victoire, Van Aert, champion de Belgique et vainqueur de la dernière Coupe du monde, ajoute une ligne à son palmarès déjà impressionnant à 22 ans à peine. Jusqu'à trois tours de l'arrivée, il s'était livré avec van der Poel, l'autre jeune perle de la discipline, un mano a mano de toute beauté.

Une mise en route manquée pour Van Aert (8e au premier virage), un départ canon pour van der Poel: ce dernier semblait bien lancé pour récupérer un maillot arc-en-ciel qu'il avait déjà porté en 2015. C'était compter sans les crevaisons! "Les trois premières n'ont pas trop porté à conséquence même si cela a permis à Wout de revenir sur moi, a expliqué le Néerlandais. Mais j'avais à chaque pu changer de vélo assez vite. Je restais très confiant, je me sentais bien, sûr de ma force, capable de gagner." La quatrième crevaison en revanche, survenue loin de la zone de changement de matériel, fut celle de trop.

ATS

 Toute l'actu en bref