Toute l'actu en bref

Alexander Hagemann, ex-patron de Schaffner, va devenir le nouveau directeur général de Cicor dès septembre (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Cicor est passé dans les chiffres rouges au 1er semestre. Le groupe industriel neuchâtelois, qui vient de se choisir un nouveau directeur général, a essuyé une perte nette de 607'000 francs, contre un bénéfice de 642'000 francs lors de la même période de 2015.

Cicor, qui a accusé une perte nette de 4,1 millions de francs sur l'entier de l'an dernier, a toutefois vu son chiffre d'affaires croître de 0,9% entre janvier et fin juin cette année à 92,9 millions de francs. Les commandes sont pour leur part en hausse de 10% environ à 109 millions, a indiqué le groupe dont le siège se trouve à Boudry (NE).

Dès le 1er septembre, Cicor pourra compter sur les compétences d'un nouveau directeur général en la personne d'Alexander Hagemann, ancien patron du groupe soleurois Schaffner entre 2007 et 2016. Il remplacera alors Jürg Dübendorfer, qui n'aura occupé la fonction qu'à peine plus d'un an après son entrée en poste au 1er juin 2015.

sda-ats

 Toute l'actu en bref