Toute l'actu en bref

L'équipementier en télécoms américain Cisco Systems a annoncé mercredi qu'il allait supprimer 5500 emplois, soit près de 7% de ses effectifs. La société se recentre sur la sécurité, l'internet des objets et l'informatique dématérialisée ("cloud") (image symbolique).

KEYSTONE/AP/PAUL SAKUMA

(sda-ats)

L'équipementier en télécoms américain Cisco Systems a annoncé mercredi qu'il allait supprimer 5500 emplois, soit près de 7% de ses effectifs. La société se recentre sur la sécurité, l'internet des objets et l'informatique dématérialisée ("cloud").

Le plan de restructuration annoncé mercredi va permettre "d'optimiser notre base de coûts dans les zones à faible croissance de notre portefeuille" d'activités, explique le groupe dans un communiqué.

Il dit vouloir réinvestir les économies ainsi réalisées "dans des domaines prioritaires comme la sécurité, les objets connectés, la prochaine génération de centres de données ou le cloud".

Les coupes vont commencer à être mises en oeuvre durant le trimestre entamé début août, le premier de l'exercice décalé de Cisco, précise-t-il.

Jasper

Sur l'exercice clos fin juillet, le groupe a dégagé un bénéfice net de 10,7 milliards de dollars, en hausse de 20% sur un an, selon des résultats publiés parallèlement mercredi. Le chiffre d'affaires a en revanche stagné à 49,2 milliards sur l'ensemble de l'année, et reculé de 2% à 12,6 milliards au quatrième trimestre.

Confronté à un ralentissement dans ses activités traditionnelles, les routeurs et commutateurs pour les réseaux télécoms, Cisco s'efforce depuis déjà plusieurs années de se réorienter sur des secteurs à plus forte croissance. Il a pour cela beaucoup misé sur des acquisitions, dont celle, plus tôt cette année, de la société spécialisée dans les services pour objets connectés Jasper pour 1,4 milliard de dollars.

D'autres vagues

Le groupe avait déjà annoncé plusieurs vagues de suppressions d'emplois entre 2011 et 2014, totalisant 17'800 postes.

Les nouvelles coupes étaient attendues, mais se sont avérées moins importantes que prévu: le site internet spécialisé dans les informations sur le secteur technologique CRN affirmait en effet, en citant des sources proches de l'entreprise, qu'elles pourraient atteindre jusqu'à 14'000 emplois.

sda-ats

 Toute l'actu en bref